ROTOTOM SUNSPLASH 2015 - Jour #1

Samedi 15 Août

Arrivée de la première équipe sur le festival. En bons habitués, nous nous dirigeons vite vers le camping pour nous installer. Nous nous retrouvons devant un camping complet, et devons attendre que l'organisation ouvre une nouvelle parcelle. L'installation bouclée, nous nous dirigeons sur le site afin de reprendre nos marques. 

Quelques changements sont à noter, notamment au niveau des stands qui sont plus nombreux et disposés différemment, ce qui ressemble à un petit centre commercial regroupant toutes sortes de marchandises : des bijoux aux vêtements en passant par de multiples accessoires...

Du côté des concerts, Popcaan est clairement la première sensation de ce début de festival. Backé par Dub Akom, l'artiste nous offre un vrai show à la Jamaïcaine avec beaucoup d'énergie. Sur scène, l'artiste rend hommage à Vybz Kartel, ce qui ne fait pas forcément l'unanimité.

C'est Naâman qui représente la scène française ce soir, et c'est devant un public très nombreux qu'il a montré que le reggae français est loin de s'éteindre. Son fameux "Scoopomètre", proposé par le DJ Fatbabs, a fonctionné du feu de Dieu, même en Espagne ! Il faut croire que l'artiste a du succès à l'international, si on se rappelle l'ovation à Dour l'an dernier. 

C'est ensuite avec une grande hâte que nous attendons la venue de Supercat, qui se fait très rare en Europe. Il est de plus en plus exeptionnel de voir un artiste de cette époque et qui distille un dancehall old school à cette heure tardive. Ce n'est pas pour déplaire au public du Rototom qui en plus d'être réceptif, a mouillé le maillot à force de pas de danse effrénés. 

Un petit tour à la scène Dancehall pour terminer la soirée et nous retrouvons nos tentes pour un repos bien mérité après cette longue route et ces premiers concerts.